1Q84 - la trilogie {lecture}

Publié le par Poulattitude

 

La lecture, j'adore.

Avec les enfants, la tranquillité devient rarissime, si ce n'est inexistante. Alors je profite de mes trajets en train (cela fait partie des points positifs que j'avais relevés au fait de bosser loin.  Même si en ce moment j'ai du mal à positiver sur ce sujet qui fâche.)

 

Alors 1Q84 de Haruki MURAKAMI, c'est pour moi l'équivalent d'un feu d'artifice sur le mont Fuji. Une oeuvre d'art. Un kif.

 

Attention, je ne dis pas que l'on s'éclate tout du long, que l'on se marre, loin de là. Comme à son habitude, l'auteur nous emmène dans des recoins sombres de son imagination la réalité - tout ce qu'il y a de plus réel. Ici, pas de mec millionnaire bodybuildé et pianiste virtuose (Ciao Christian Grey) : des vrais gens avec leurs défauts, leurs obsessions, leur laideur. De la violence aussi.

 

Inspiré de 1984 de George Orwell (que je n'ai pas encore lu, honte sur moi), 1Q84 est une science-fiction douce (dans le sens où moi, la science fiction "forte" genre Matrix, je n'y pige que dalle) ancrée en 1984 (nos douces années d'enfance).

 

Deux personnages se partagent la vedette :

  • Tengo, prof de maths et écrivain pendant son temps libre, célibataire.
  • Aomamé, coach sportif alternant entre talons hauts et survêtements, avec un faible pour les hommes au crâne dégarni.

 

Ces deux personnages n'ont rien en commun, à part leur solitude, leur enfance pourrie, et leur âge (30 ans).

C'est alors qu'un concours littéraire modifie complètement la donne. Le monde n'est plus ce qu'il était.

Et si finalement un lien unissait Tengo et Aomamé ?

 

Juste un conseil : lisez-le !

 

Publié dans Livres

Commenter cet article