L'ABCdaire de Maman - F comme Fierté

Publié le par Poulattitude

L'ABCdaire de Maman - F comme Fierté

Est-ce parce que je suis dyspraxique et que, par conséquent, j’ai toujours été une brêle en sport ? Même si à l’époque, la dyspraxie n’existait pas, et que donc je n’étais rien de plus que la plus grosse brêle en sport de la galaxie.

Toujours est-il que j’ai toujours détesté la compétition. Alors, mettre en compétition mes gosses, les faire participer à la pépinière pour enfants surdoués qu’est Facebook, très peu pour moi…

 

Mais la fierté maternelle / parentale, on ne peut pas l’empêcher d’exister (même chez les mamans qui vous disent sèchement « je suis une mère, moi, pas une maman ! » - en sous-entendant qu’élever ses enfants se fait dans un cadre strict sans aucun droit à la faiblesse ni à l’affection… Oups… pas chez moi ! ).

L'ABCdaire de Maman - F comme Fierté

 

Etre fier d’avoir l’enfant le plus beau (évidemment), grand (euh, par chez moi, on repassera !), intelligent, c’est une saine activité, mais évidemment à garder pour soi et pas à crier sur les toits (car les autres mamans ont aussi tendance à trouver que le leur est le plus beau, enfin je dis ça, je ne dis rien…)

Dimanche justement, Haricot a eu droit à moults compliments sur sa beauté dans le tram, en dépit du kilo de morve qu’il avait sous le nez (et qu’il ne tenait pas particulièrement à ce que je lui nettoie.) Fierté #1

 

Etre fier des étapes franchies par ses enfants dans la vie est également une activité très bénéfique pour la santé : premier sourire, premier areuh, première compote, première purée, premières pompes, première marche… tout ça pour arriver jusqu’à la première nuit sans pipi au lit. Et cela fait plus de trois semaines que ça dure, alors ok, même si à 4 ans bien tassés pour la Princesse, ce n’est pas très tôt, c’est définitivement ma fierté #2 !

L'ABCdaire de Maman - F comme Fierté

 

Et puis bon, comme je suis une maman plus qu’une mère, que je cède beaucoup et que je ne suis probablement pas assez stricte au goût de certains, il y a aussi la fierté personnelle de réussir à relever la barre quand ça devient vraiment du grand n’importe quoi.

 

Travaux en cours :

-Manger tous ensemble à table aux repas en cours de validation

-Sevrage des biberons n’importe quand, y compris au beau milieu de la nuit in progress

-Faire ses nuits, y compris quand Maman est là (Il serait temps, à deux ans et demi, n'est-ce pas) – c'est pas gagné !

Alors là, si on réussit ces 3 points, je ne vous dit même pas la fierté de ouffff (et les nuits de malade) que je vais me taper !

 

 

Et vous, vous êtes fier de vos gniards ?

(je l'espère ;) )

Publié dans Enfants

Commenter cet article

Mère pas Parfaite 14/11/2014 09:46

Ahah le kilo de morve sous le nez! J'ai l'image maintenant ^^
Pour la propreté la nuit je te rassure le mien l'a été vers 4 ans aussi ;)
Pour le reste patience

Mère pas Parfaite 14/11/2014 09:40

Ahah le kilo de morve sous le nez! J'ai l'image maintenant ^^
Pour la propreté la nuit je te rassure le mien l'a été vers 4 ans aussi ;)
Pour le reste patience

poulattitude 14/11/2014 10:01

Patience patience ! pas facile tous les jours, mais bon ;) on essaie de ne pas céder car le petit en profite dès qu'il aperçoit nos limites !

Piou 12/11/2014 10:02

Ben oui, comme toutes les mamans je trouve que mes Minis sont belles, intelligentes, choupinou (quand elles s'en donnent la peine).....même si elles sont casse-noisette, bruyantes, saoulantes, agitées....mais quand j'ai droit à un "maman, je t'aime".....j'oublie facilement le reste!

poulattitude 14/11/2014 09:57

ah oui! ils savent nous faire fondre quand il faut :)

Fr@nk 12/11/2014 08:46

Oeuf course !! Qui n'est pas fier de sa progéniture ? C'est pas parce qu'on crie et qu'on s’énerve .. qu'on est pas heureux !

poulattitude 14/11/2014 09:57

ouep ! faut garder la positive attitude et profiter des beaux moments !
sinon dans 20 ans, on se dira qu'on a raté quelque chose !