L'ABCdaire de Maman : N comme wonder Nounou

Publié le par Poulattitude

L'ABCdaire de Maman : N comme wonder Nounou

J'aurais pu dire " N comme Nounou", mais bon, maintenant j'ai trouvé THE wonderNounou ;)

 

Depuis ma reprise du boulot  (il y a quelques décennies années ), je fais appel à une société de services qui propose des gardes d'enfants.

Pourquoi faire appel une société et ne pas embaucher soi même une nounou ?
Parce que c'est plus simple... déjà, la nounou, il faut la trouver. Alors que cette société en propose déjà un "panel" qu'ils ont validé selon leurs critères. Ensuite, il y a tout ce tas de paperasse à faire lorsque tu fais une embauche directe (c'est pas comme pour les assistantes maternelles où beaucoup de choses sont simplifiées.)
Ok c'est plus cher qu'en embauche directe. Mais tu n'as pas à penser congés payés ou prime de licenciement. Et les aides de la CAF (complément du libre choix du mode de garde) sont également plus élevées. Bref, on s'en sort pas trop mal. Evidemment, ce n'est pas une solution pour une garde quotidienne (à moins d'être ministre.)

OK, je respire à FOND ;)

OK, je respire à FOND ;)

Les hic - car il y en a - c'est surtout de tomber sur la bonne personne.

Je ne suis pas quelqu'un d'extrêmement relou, et pourtant il y a eu quelques couacs.

 

Au début, nous faisions appel à cette société de manière occasionnelle pour des gardes à domicile. Quand le haricot était bébé, nous avions une petite jeune (OK, je parle comme une vieille, et alors ?) que les enfants semblaient bien apprécier. Le haricot s'endormait systématiquement dans ses bras.

Oui mais voilà... au bout de 6 mois, elle a quitté l'entreprise. Et là, ça a beaucoup changé. Autant la princesse est très adaptable, autant le haricot a besoin de stabilité, il faut dire qu'on ne l'a pas trop aidé avec notre emploi du temps des débuts, dus à mon mi-temps plus ou moins imposé  (un jour chez mamie A, un jour avec maman, un jour et une nuit chez mamie B, un jour avec maman, un jour avec papa.)


Bref, quand nous avons vu arriver E., nous nous sommes dit : enfin quelqu'un de stable. Certes, la princesse a toujours râlé quand elle venait : elle n'était pas gentille, blablabla... en gros, rien de plus inquiétant que des caprices de princesse ;)
Le haricot pleurait quasi systématiquement à notre départ. Mais il semblait se calmer rapidement après. Il faisait d'ailleurs souvent de longues siestes, pendant lesquelles E., qui était aussi payée pour faire le ménage, glandait (bien que la princesse soit à l'école.)
Quand on rentrait, il y avait plus de bazar que quand nous étions partis. Mais nous étions indulgents, la priorité étant qu'elle s'occupe des enfants. Et ça semblait pas trop mal se passer.

Malgré tout, on se posait parfois quelques questions. En vrai, je me disais qu'elle faisait son taf pas trop mal, mais sans aucune affection pour les enfants, ou du moins : pour NOS enfants.

Sont-y pas meugnons, pourtant ???

Sont-y pas meugnons, pourtant ???

Et puis,  le haricot a choppé une place en crèche, on a changé d'emploi du temps, et on a eu besoin de quelqu'un pour emmener les enfants le matin.

Quoi de mieux que quelqu'un qui les connaissait déjà?  C'est donc E. qui s'en est chargée, avec toujours des pleurs à la clé. Et zéro news des enfants de 7h a 18h.

 

Jusqu'au jour où Monsieur Poulattitude a craqué. Le haricot avait alors 2 ans et faisait beaucoup de colères quand je partais  (en partie la faute à cet emploi du temps chelou que nous avions gardé pendant 1 an et demi.)

Cette fois-là, alors que Monsieur Poulattitude laissait les enfants à E., le haricot a commencé une crise monumentale avec cris et roulades par terre à la clé. Monsieur Poulattitude, agrippé par l'enfant en furie, n'osait pas partir. Et E. ? Elle ne faisait rien.


"Bon ben je crois que je vais rester" finit par dire Monsieur P.
"Oui, je crois qu'il est mieux avec vous."
Monsieur P. l'invita alors à partir, et elle partit sans broncher, sans proposer quoique ce soit, de l'aide, du rangement... rien.

 

Nous étions abasourdis. Qu'allait-elle faire si le même cas de figure se présentait, un matin à 7h ? Nous ne pourrions donc pas partir au travail ? Quid de la confiance qu'on pouvait lui faire..?
Nous nous décidâmes donc expressément à changer de nounou, non sans un questionnement profond. Est-ce que ce n'était pas de notre fautre ? La faute de notre éducation ? Avait-on des enfants insupportables ?

L'ABCdaire de Maman : N comme wonder Nounou

Je rencontrai wonderNounou dès le lendemain (sans savoir qu'il s'agissait de wonderNounou). Elle avait l'air bien, mais moi, la personne qui voit le bien partout habituellement, j'étais vraiment dans un climat de méfiance depuis la dernière fois.

Je préférais donc lui expliquer dès le début ce qui s'était passé avec E. Je lui demandais si possible de nous donner des news par sms, une fois les enfants déposés à l'école. Elle comprit.


Le haricot pleura une ou deux fois, la princesse fit beaucoup la tronche en la voyant arriver le matin. Maintenant, c'est le haricot qui prend le relai pour la tronche, mais ça ne dure jamais plus de quelques minutes. Je me dis que, finalement, mes gosses ne sont pas si relous que ça... Quand on part le matin, ils sont en train de jouer ou de dessiner avec elle. Ils ont le sourire et elle aussi. Ils rigolent.

Des fois, ils lui disent des trucs de gosses, qu'elle est pas belle ou qu'elle sent le caca (je vous rassure, wonderNounou, j'y ai souvent droit aussi). Parce qu'ils sont fâchés que ce ne soit pas leur maman qui s'occupe d'eux. Elle sait que ce sont des mots d'enfants et elle ne se formalise pas. Elle a de l'autorité mais aussi beaucoup de gentillesse et de compréhension.


Je suis vraiment heureuse d'être tombée sur cette wonderNounou. Une nounou douce, gentille, patiente et qui s'adapte aux enfants (et non l'inverse.) Une nounou au top.

Publié dans Enfants

Commenter cet article

Aline 03/03/2015 21:43

Bonsoir,
Votre sujet m'a interpellé de suite. Je suis responsable du recrutement de garde d'enfants sur Lille et notre dada c'est le temps plein. Ce sont bien les parents employeurs (raison du moins cher) mais nous nous chargeons de tout.
Je tiens à coeur de savoir les mamans sereines (les papas aussi) grâce aux nounous recrutées. La recette marche: aujourd hui 300 nounous par notre intermédiaire font le bonheur des enfants et parents :)

Poulattitude 04/03/2015 07:13

C'est un chouette système, en effet !
Dommage qu'il n'y ait pas ça par chez moi !

Fr@nk 06/02/2015 12:34

C est important de faire confiance a sa nounou ! Nous n avions pas hesité longtemps (peu de choix,...serieux). Et franchement on ne l a jamais regretté !

poulattitude 06/02/2015 14:36

oh oui, super important ! et des fois, entre le temps qui presse et le peu de choix, on est tenté de choisir à la va-vite... c'est franchement pas simple !