Objectif zéro euro de vêtements

Publié le par Poulattitude

Je suis depuis peu un nouveau blog nommé Le Corps La Maison L'esprit, blog qui fait beaucoup jaser car l'auteur, Laetitia, essaie de passer à un mode de vie écolo, avec un minimum de consommation, sans chimie etc... et surtout car elle aime bien provoquer ;), comme avec l'un de ses derniers articles "Laetitia, est-ce que tu pues?"

Moi j'adore :)

Bref, Laetitia a décidé de ne plus acheter de vêtements et nous fait partager ses tenues semaine après semaine. Bon, certains diront qu'elle triche, car en tant qu'ancienne accro de la mode, elle avait déjà plein de fringues chez elle avant le défi ... (et aussi parce qu'elle passe la moitié de sa semaine en pyjama :D)

Mais bon, le vrai sujet n'est pas là, c'est plutôt : que faut-il acheter pour que ça dure ? Pourquoi aujourd'hui, a-t-on des fringues qui se décousent au bout d'une journée? Pourquoi dans les années 70, on n'avait que deux tenues dans un placard... et combien maintenant?

Pour moi, il y a trois mots-clés : la qualité, le basique et la réparation.

 

Qualité, parce que, si aujourd'hui 99% des vêtements sont fabriqués en Chine, au Bangladesh etc... (en tous cas, pas en Europe, et encore moins en France), j'espère quand même pouvoir garder plus longtemps mon jean Tommy Hilfiger que mon jean Mim (qui n'a pas fait long feu). Attention, je ne dis pas ça pour me la péter, c'est juste le résultat d'un test poussé, et je ne souhaite pas généraliser, car le prix n'est pas forcément synonyme de qualité. Mais, parfois, il faut faire le calcul : 3 jeans par an à 20 euro ou un jean pour quatre ans à 100 euro ?

 

Le basique, parce qu'il ne se démode pas et qu'il va avec tout. Je ne vous dis pas de vous habiller comme Monsieur Poulattitude (oh, ça charrie ;) ) un vieux ou sans aucune pointe de couleur, mais il est vrai que, pour ma part, j'apprécie un jean classique, une jupe noire, un chemisier blanc (euh... que pour les jours d'entretien, hein ! Le fer à repasser n'est toujours pas mon ami !)... que je mixe avec des choses plus colorées. Certainement, les accros de la mode ne comprendront pas que je ne change pas à chaque saison, mais je ne cherche pas spécialement à les apprivoiser ici :)

 

Les réparations, car même avec un QI de 50, on peut recoudre ses boutons au lieu de balancer le vêtement tout-à-fait-portable-encore à la benne. Parce que, pour les enfants, je suis devenue addict aux patchs thermocollants. Parce que, bousillant mes chaussures en moins de deux, j'avais fait le choix de n'acheter plus que des chaussures discount, et qu'au bout d'une journée elles etaient fichues (et que c'était moche). Alors maintenant j'investis chez le cordonnier. Même si je ne suis pas convaincue de garder mes chaussures 120 ans, ça leur fait au moins quelques vies supplémentaires.


Si vous me cherchez... j'suis chez le cordonnier :)
upload
Spring time

 

Ces trois mots qualité - basiques -réparation sont donc mes indispensables pour faire durer les vêtements.

Ensuite, les astuces ne manquent pas pour diminuer la facture de vêtements (quand on me parle de "budget vêtements ", ça me fait sourire, car chez moi c'est un "poste" dérisoire, complètement incomparable avec le budget logement ou le budget bouffe). Ca commence par l'occasion (aaaah je sais que ça ne plaît pas toujours, mais franchement, pour les enfants, qui vont déchirer leur jean en moins de temps qu'il en faut pour le dire, vous pourriez faire un effort), pour ma part je suis addict aux groupes Facebook pour les dons/échanges, à Pretachanger voire à Freecycle pour des dons. Pour les plus réticents, je vous conseille Percentil (femmes et enfants), et pour les chineurs avisés : Emmaüs, évidemment :) Je fais également les fonds de placard régulièrement chez ma maman ;)

Coudre soi-même est une autre option, pas forcément très économique, au vu des prix des coupons de tissu, sauf... si vous faites de la récup'! Bon je n'ai pas encore le niveau, mais j'ai acheté un petit bouquin et j'ai hâte de m'y mettre ! Alors, zéro euro, peut-être pas vraiment mais on peut y tendre quand même, et sans forcément être habillé comme un sac ;)

 

Et vous, quelles sont vos astuces ?

 

Publié dans Ecolo - moi

Commenter cet article

Fr@nk 11/06/2015 19:57

Oula ! C'est bien plus facile pour nous les hommes ! J'ai probablement le look de M.Poulattitude :)

Qq paires de chaussures résistantes a toutes épreuves (j'ai nommé Kickers que j’achète au magasin d'usine) (et ils font mêmes de super chaussures habillées (comme je vous le dis ma petite dame !), des habits "passe partout" achetés en solde que je n'use jamais (hors les jeans qui s'usent toujours très vite ou il faut pas !)
Bref qualité +basique je suis d'accord !
Et pour le loulou vide grenier (car lui il use tout très très vite :)
Pour l'autre blog .. j'vais aller faire un tour...

Poulattitude 11/06/2015 20:39

Lol :) c'est vrai que les hommes sont souvent plus basiques ! Mr poulattitude a juste le défaut de changer de taille tous les 3 jours ;)

Florence Batmax 11/06/2015 18:51

J'ai adopté aussi le cordonnier, mais les semelles s'usent tellement vite avec moi, que j'y vais tout de suite (une semaine après l'achat) et ensuite c'est nickel :)

Poulattitude 11/06/2015 20:39

Idem pour moi :D

Poulpy 11/06/2015 18:08

Super article!
perso j'achète presque tout en soldes.. du coup, ce sont des vêtements dits de marque, mais à prix casés. et qui me durent des années. par contre, pour le coté classique je repasserai. mais comme toute ma garde-robe est dans la même lignée, ba, ca passe! ;)
Je fais aussi du troc de fringues avec les copines, de tous âges.
Et j'achète des tenues introuvables en magasin en surfant sur Vinted.fr!
Pour les chaussures, je met le prix (en général, une paire=80euros). J'ai une trentaine de paires...que j'ai depuis...puif! ba certaines environ 7ans!
Voilou! ;)

Poulattitude 11/06/2015 20:40

Vinted ? Je vais y jeter un oeil :)