La pré-plainte en ligne ou comment faire baisser les statistiques

Publié le par Poulattitude

Ce jour-là, donc, je me suis fait voler mon téléphone dans le tramway...

Passé l'étape de blocage de ma carte SIM sur le web (un jeu d'enfant, merci Bouygues !), je me souviens qu'il y a eu mise en place il y a quelques mois (années ?) d'un dispositif de pré-plainte en ligne afin de gagner du temps.

Comme j'aime bien ne pas perdre mon temps, je me dis "banco" ! Je déclare donc mon vol en ligne et, 15 minutes plus tard, quand je relève la tête de l'eau, je me dis que j'ai gagné un temps fou au commissariat. Car j'ai testé le dépôt de plainte il y a quelques années (CB piratée sur un distributeur de la Poste... merci la Poste !) et ce n'était pas une mince affaire...

Bref, c'est toute guillerette et libérée d'un poids (celui de mon téléphone, déjà) que j'attends l'appel et l'email de la police, qu'on m'a promis sur la dernière page. J'en viens presque à me dire qu'avec un tel degré de compétence, les policiers vont peut être retrouver le malfaiteur (dont j'ai vu la tête et qui a été filmé par les caméras du tram.) L'espoir fait vivre (comme dirait tante Josette.)

La pré-plainte en ligne ou comment faire baisser les statistiques

Trois jours plus tard, n'ayant aucune nouvelles des intéressés (et ayant appris que la vidéo du tram était conservée ni plus ni moins que 72 heures), je file au commissariat pour l'ouverture. J'attends, je papote avec un bonhomme qui a un souci de voisinage, j'attends encore, j'apprends à connaître toute sa vie... Ouf ! La porte s'ouvre et, enfin, c'est mon tour ! C'est presque facile en fait !

Jusqu'à ce que la porte de prison m'accueille chaleureusement (mon oeil) et m'envoie bouler : faut que j'attende qu'on me contacte ! Le service des plaintes a trop de boulot, non mais vous croyez quoi ?

Je veux bien les croire... Sauf qu'après sept semaines, non, je n'y crois plus. Retrouver le sale type et/ou mon téléphone, ma foi, je n'y ai jamais vraiment cru. Par contre, j'aurais bien aimé au moins participer à avoir des statistiques réalistes...

Bref...

Publié dans Réflexions

Commenter cet article

Fr@nk 17/11/2015 13:50

Hum ... pas simple tout ca ! Nous avons également essayer le dépôt de plainte en ligne, et après avoir tout rempli, on nous a bien rappelé (enfin surtout ma femme comme dirait Columbo). En fait le seul truc que ça fait gagner ... c'est que c'est pas le policier qui tape le rapport circonstancié avec un doigt (ok j’exagère), mais toi assis tranquillou bilou devant ton PC !
Du reste .. ce matin j'ai aussi été au commissariat, pour vol de papiers .. et banco ils m'attendaient la .. au chaud ! C'est pas cool ca ?

poulattitude 17/11/2015 15:43

cool... euh... désolée quand même pour tes papiers ;) moi je trouvais que je tapais plus vite sur l'ordi que les policiers, c'est pour ça que je pensais gagner du temps :D

jouan 17/11/2015 13:46

Lamentable ces comportements. Celui des dirigeants qui n'assument pas, trop imbus de leur personne ou trop préoccupés par leur élection ou leur carrière, celui des employés qui "collaborent" sans le moindre esprit critique. C'est ainsi que notre société s'écroule pour laisser le pouvoir aux délinquants et aux criminels qui n'ont pas tous besoins de se rallier à la bannière de Daech pour commettre leurs exactions en toute impunité. Nous n'avons pas les mêmes valeurs de respect et d'amour de son prochain. Traverser le centre ville du Mans dans la nuit, relève de l'état de guerre, si l'on en croît tous les témoignages d'agression (non officiels) qui parviennent à mes oreilles. Mais, selon notre maire, ils ont bien le droit de vivre. Entendez "comme ils veulent" puisqu'ils restent impunis, et "à vos dépens" puisque vous, honnête citoyen, payant vos impôts, vous devez accepter de vous faire agresser, tabasser, voler, violer... Inutile d'évoquer ceux qui refusent les caméras de surveillance pour prétexte de liberté individuelle. Personnellement, je me sentirais plus libre si je pouvais sortir en toute sécurité à tout moment en centre ville, mais la Liberté ne semble pas faite pour tous. Attendons d'autres évènements plus catastrophiques pour réagir, comme nous l'avons fait pour les intégristes musulmans, et il sera trop tard pour endiguer les massacres.