Mesdames, restez donc à la maison

Publié le par Poulattitude

 

Comme d’habitude, je suis en pleine rébellion contre l’inégalité homme/femme.

Faut dire qu’il y a du boulot, chez moi.

 

Depuis 1965, les femmes ont le droit de travailler sans l’accord de leur mari.

50 ans de retard, donc, pour ceux qui prônent l’interdiction de travailler pour les femmes. Ce serait pourtant une belle solution à la lutte contre le chômage… N’est-ce pas, Monsieur Poulattitude ?

 


 

Ainsi, je demanderai à des hommes de remplacer :

 

- toutes les opératrices dans l’usine où je travaille (où les hommes sont soit managers, soit à la maintenance… Pourquoi ? Moi, je pense que certains hommes préfèrent être au chômage à faire un métier de base. Les femmes placeraient leur fierté au second plan, quitte à travailler « en dessous » de leurs compétences) 

 

- les caissières des supermarchés (même remarque, et moi je dis qu’il n’y a pas de sot métier !!!) 

 

- les « femmes » de ménage ( ! ) 

 

-les très nombreux médecins femmes (qui travaillent très bien, et qui certes se concoctent souvent des horaires plus cools que leurs homologues masculins, afin de pouvoir gérer le cocon familial, mais est-ce de leur faute si le numerus clausus français est une profonde daubasse inadaptée à la réalité ?) 

 

- les sages-femmes, les puéricultrices, les assistantes maternelles, les professeurs des écoles femmes (là, je sens la remarque fuser : bien sûr que celles-là pourront rester, les femmes sont FAITES pour s’occuper des enfants ! Ma réplique : un poing dans la figure… si je n’avais pas peur de me faire du mal ;) Qu’on me le montre, le gène « s’occuper des enfants » !) 

 

- les vendeuses, notamment de vêtements, de lingerie (quitte à tomber dans les stéréotypes…)  et les petites mains qui font les ourlets aux pantalons de ces messieurs

 

- les secrétaires, vous savez, ces femmes jeunes (ou moins jeunes), belles (ou moins belles),qui portent talons hauts et jupes courtes (ou pas !!! je vous rassure), celles que souvent on prend pour de la merde ? Mais surtout, celles sans qui on n’est rien !

 

- beaucoup d’autres employées et de cadres en tout genre, qu’on aime bien malgré tout, car non seulement elles bossent bien et ne se la ramènent pas beaucoup (il ne faut pas généraliser… mais ce n’est pas faux …?),mais en plus elles sont souvent moins bien payées que ces messieurs. C’est tout bénef’ !

 

- et excusez-moi pour toutes celles que j’oublie encore.

 


 

Oh oui, les femmes dans la fleur de l’âge sont un danger pour les entreprises : le congé maternité les guette, la hantise de tout employeur !  La nature est ainsi faite, cependant avec un peu d’anticipation, le problème ne peut-il pas aisément être résolu par un remplacement ? Et rares sont les femmes qui font 8 enfants, de nos jours. 3-4 mois d’absence, quelques fois, sur toute une carrière, ce n’est pas si énorme que ça ?

 

Oh oui, les femmes qui ont des enfants sont une horreur pour l’entreprise, car tout enfant malade nécessite maman à la maison… Et papa, que fait-il ??? Et il faudrait casser ce mythe, car autour de moi, je n’en vois pas si souvent, des femmes absentes pour cause d’enfant malade. Et puis pour les parents d’enfants fragiles, la situation n’est évidente pour personne dans le couple.

 

Bon bah alors, on fait quoi ?On n’embauche que des vieilles ? Bah ouais, mais alors, des vieilles sans expérience… vu qu’elles n’auront pas bossé jusque-là !

 

 


Alors, l’Homme Moderne propose de leur interdire de bosser, de NOUS interdire de bosser. Juste normal quoi, la parité des années 2010…

En plus, paraît que partout où l’on est en nombre, on met une ambiance de merde. Ouais ? Vous en pensez quoi ? Pour ma part, je n’ai jamais bossé qu’avec des femmes, mais avec pas mal de femmes, oui, et ça ne m’a pas semblé plus catastrophique que ça… Et je demande à voir ce que ça donne dans les boîtes où il n’y a que des hommes.

 

 


Quoi qu’il en soit, cher Homme Moderne, pour commencer à lutter contre le chômage, ne faudrait-il pas plutôt penser à proposer des formations qui embauchent ? Mieux orienter les étudiants, avoir de vraies possibilités pour se recycler, briser le carcan du CV et motiver à travailler ceux qui gagnent plus à glander… à bon entendeur…

 

Publié dans Réflexions

Commenter cet article

Lalotte 02/09/2013 16:36

Juste Mouahhahaha! Très bien dit! :)

Poulattitude 02/09/2013 21:19



merci :)